Bazar de l’hôtel de ville

Monté chercher fortune à Paris en 1852, le quincaillier lyonnais Xavier Ruel recrute des camelots pour écouler un stock de bonneterie. Il repère vite le meilleur point de vente : le quartier de l’hôtel de ville. Il ouvre donc une boutique rue de Rivoli. La chance va lui sourire en 1855 : ruelles maîtrisent les chevaux de l’attelage de l’impératrice Eugénie qui s’emballe juste devant son pas de porte. Son acte de courage lui vaut une récompense, grâce à laquelle il agrandit son magasin selon la voie ouverte par Aristide boucau et  son Bons marché. La vogue des grands magasins bat en effet son plein dans la capitale du second Empire. Xavier Ruel à se distingue cependant de ses concurrents par son intérêt pour les questions sociales. Pendat la Commune, il fera distribuer du pain aux indigents. Il crée aussi pour ses employés des caisses de soutien et de retraite, et un dispensaire. Cette tradition lui survivra, puisqu’au cours du glacial hiver 1954, le bazar de l’hôtel de ville soutient l’action de l’Abbé Pierre pour les pauvres. En 1923, le succès du salon des appareils ménagers inspire au  Bazar la spécialisation qui reste la sienne jusqu’à aujourd’hui : l’aménagement et le confort de la maison. Il devient aussi le temple de l’outillage, où se pressaient les bricoleurs jusqu’à l’ouverture de grandes surfaces spécialisées dans les années 1990. Signe de l’attachement des Parisiens, le Bazar de l’Hôtel de ville est le plus souvent nommé par son acronyme : BHV.

Source de l’image d’illustration : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bazar_de_l’H%C3%B4tel_de_Ville


Agrandir le plan

Sites touristiques à visiter dans le IV arrondissement de Paris

Hotel Design Secret de Paris

L’Hôtel Design Secret de Paris est un hôtel de charme de 29 chambres, toutes décorées sur l'un des 6 thèmes suivant: Musée d’Orsay, Moulin Rouge, Tour Eiffel, Opéra Garnier, Trocadéro et Atelier d’Artiste.

Envie de commenter ?